Que cherche à exprimer le rebelle qui est en vous ?

Que cherche à exprimer le rebelle qui est en vous ?

Que cherche à exprimer le.la rebelle qui est en vous ?

DEVELOPPEMENT PERSONNEL – PSYCHOLOGIE

rebelle-psychologie

Pourquoi êtes-vous rebelle ?

Pourquoi avez-vous ce besoin de vous nommer comme tel ou d’adopter des comportements qui visent à vous démarquer du reste de la masse ?

Le rebelle est un être en souffrance

Le besoin d’être rebelle naît parce que, à un certain niveau plus ou moins profond de votre être, vous souffrez d’être soumis. Et c’est l’intensité de cette soumission qui donne précisément la puissance de votre besoin d’aller à contre-courant des règles ou d’une certaine normalité.

C’est parce que vous êtes docile par obligation et que vous détestiez vous voir ainsi bien que que vous ne puissiez faire autrement, que nait en vous le besoin d’être rebelle comme de respirer.

C’est parce qu’à l’intérieur vous ne vous sentez pas libre, que vous avez besoin de crier haut et fort votre liberté, parfois même pour vous convaincre vous-même de vivre un peu cette liberté à laquelle vous aspirez tellement.

Car en réalité vous êtes ligoté par vos enfermements :

  • ne pas vouloir déplaire,
  • ne pas vouloir faire de vague,
  • ne pas oser dire non ou demander quelque chose,
  • ne pas dire simplement ce que vous pensez,
  • ne pas exprimer ouvertement vos limites,

ou bien d’autres enfermements créés possiblement par une éducation où vous ne vous sentiez pas libre de vous exprimer, par des traditions ou par la société qui imposent des fonctionnements non naturels et déséquilibrants.

 

Le rebelle devient une autre posture enfermante

se cacher, enfermement, souffrance, rebelle

Ainsi être rebelle devient dans cette configuration une nouvelle posture enfermante.

Celle-ci vous oblige à vous extraire du groupe et donc à vous séparer des autres, au lieu de vivre pleinement votre simplicité d’être au milieu de vos semblables.

L’originalité que vous nourrissez par la posture du rebelle vous impose la séparation avec les autres, elle-même source d’incomplétude intérieure et donc de souffrance.

N’êtes vous pas plus épanoui.e quand vous vous sentez intégré et occuper une place au milieu des vôtres ?

Je pense que l’humain est un être grégaire qui nourrit son plein épanouissement dans la place qu’il peut tenir au milieu des siens, quand il est dans le partage et le être-ensemble.

Connaissez le véritable sentiment de liberté grâce à une simplicité d'être

libéré, chaîne, menotte, liberté, ouverture,

C’est l’abnégation de votre personne qui vous emprisonne dans ce schéma de dominant-dominé .

Vous serez réellement libre le jour où vous aurez intégré ces 10 clés intérieures essentielles :

1/ Vous n’entretiendrez plus la croyance que l’autre détient un pouvoir sur vous,
2/ Vous oserez affirmer votre opinion sans avoir besoin de la validation ou l’approbation de l’autre,
3/ Vous arrêterez de vous vanter pour prouver que vous êtes capable,
4/ Vous arrêterez de prouver ou vous justifier pour montrer que vous faites bien,
5/ Vous saurez dire : « tu m’exaspères, là c’est trop » et vous n’aurez pas peur de partir,
6/ Vous penserez que vous n’avez besoin de l’amour de personne d’autre que du votre,
7/ Vous saurez assumer l’originalité de vos comportements et agissements,
8/ Vous vous sentirez capable de réaliser vos rêves sans le soutien de quiconque,
9/ Vous n’aurez plus à séduire ou convaincre l’autre,
10/ Vous pourrez exprimer à l’autre l’exacte pensée que vous avez à l’intérieur.

Le jour où vous aurez enlevé suffisamment de couches de bienséance, de complaisance, de dépendance à l’autre de son regard, de son amour, de son aide, vous aurez atteint la transparence d’être qui vous permettra d’être vous-même en toutes circonstances et à tout moment.

 

Libérez-vous du regard de l'autre

être soi, bien-être, liberté, libre, à l'aise, ouverture,

Alors plus une seconde vous ne serez soumis.e à l’autre, à son regard, son jugement, sa pensée.

Vous aurez défais chaque attachement pourtant sédimenté durant tant d’années et sur plusieurs générations.

Vous vous serez vous-même libéré.e en retirant le pouvoir illusoire que vous donnez inconsciemment à l’autre.

Ainsi l’équilibre changera pour déplacer le pouvoir que vous donnez à l’autre en force intérieure que vous placerez en vous.

Vous ne considérez plus l’autre dans une relation de dominance ainsi vous pourrez ouvrir votre cœur à l’autre et l’apprécier pour qui il est vraiment.

Maintenant épousez-vous !

être soi, be yourself, développement personnel, se sentir libre, femme, joie, rire, bien être
Aspirez à ce rééquilibrage en faveur de votre être.
Aspirez à vous sentir réellement libre à l’intérieur de vous et dans votre relation aux autres.
Aspirez à une liberté que vous n’avez pas besoin d’exprimer mais que vous incarnerez.
Aspirez au détachement, à l’harmonie intérieure quelque soit environnement qui vous entoure.
Aspirez au doute, celui qui vient de vous et non pas celui qui vient du manque d’avis de l’autre.
Aspirez à écouter à 100% ce que ça vous dit à l’intérieur.
Aspirez à vivre au milieu des autres en restant solidaire de vous à 100%.
Aspirez à des relations dans lesquelles vous vous sentez entendu.e, respecté.e et aimé.e car vous-même vous vous serez offert en premier.e cette qualité d’être.
Aspirez à choisir votre entourage pour qui il est et n’ont pas pour ce qu’ils vous apporte.
Aspirez à être votre propre mentor, autorité, fierté, professeur, et joie de vivre.
Aspirez à être fidèle à vous-même, à vous épouser vraiment, vous aimer et vous faire vœux de fidélité pour toute la vie.

Chaleureusement,

Jessica Houssin

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *