Le mode d’emploi d’une évolution en conscience

Le mode d’emploi d’une évolution en conscience

Le mode d'emploi d'une évolution en conscience

PSYCHOLOGIE – DEVELOPPEMENT SPIRITUEL

eveil-de-conscience-spiritualité-thérapie-evolution-grandir-evolution

Vous le savez, vous êtes sur Terre pour parcourir un chemin d’évolution et de transformation personnelle afin de grandir vers plus d’accomplissement, de qualité de cœur et une vie plus en harmonie avec soi et le monde. Et être incarné.e sur Terre signifie être en apprentissage.

Rappelez-vous à l’école il y a des cycles : il y a une alternance de périodes durant laquelle vous emmagasinez des informations, puis vous êtes contrôlé.es sur ces informations pour savoir si vous les avez bien acquises, les fameux devoirs sur table, puis vient ensuite une période de repos qui correspond souvent aux vacances après les grandes périodes d’examen. Ensuite vous repartez pour un cycle.

Et bien c’est la même chose qui se passe dans votre vie : il y a des périodes où vous êtes mis.es à l’épreuve, afin d’être poussé à gagner en connaissance – non pas une connaissance mentale, mais une connaissance de vous et du fonctionnement des lois de la vie – puis après on teste votre niveau de connaissance.

Cette mise à l’épreuve est ce que j’appelle une crise de guérison.

C’est un processus enclenché par l’Univers, la vie ou la Source, peu importe comme vous l’appelez, et par votre âme qui est connectée à cette source universelle. Cette force de vie va vous pousser à évoluer en mettant sur votre chemin une situation désagréable et inconfortable.

A travers cet article je vais tenter de vous expliquer le déroulement d’une crise de guérison et surtout comment en sortir grandit, c’est à dire en étant amélioré.e grâce à un travail intérieur.

Etape 1 : Repérer les signes avant coureurs

La crise de guérison peut se percevoir assez rapidement, c’est quand un sujet qui créé une tension apparaît, un aspect qui bloque, une expérience douloureuse et désagréable.

Cas de figure 1 : Des signes nouveaux apparaissent

Cela commence par de petits signes facilement repérables qui peuvent prendre la forme suivante :

  • un conflit avec une personne,
  • une situation stressante et difficile à gérer,
  • ressentir une contrariété ou une déception,
  • une baisse de moral,
  • une émotion désagréable et forte
  • un mal-être diffus,
  • un doute ou la sensation d’être perdu.e,
  • un accident corporel (petit ou plus important)
  • des symptômes physiques, voire même le diagnostic d’une maladie.

Ces aléas de la vie – qui ne sont pas aléatoires du tout ou le fruit du pur hasard comme on pourrait le penser au premier abord – indiquent qu’un sujet est en train de vous être confié.

Cette épreuve se présente à vous pour que vous la transmutiez en positif dans votre vie, pour que vous puissiez transformer ou dépasser des croyances qui vous rendent malheureu.x.se et aussi pour vous accorder le droit de vous accomplir pleinement.

Cas de figure 2 : Les signaux sont là depuis longtemps

Il est à préciser toutefois que parfois le signal est déjà installé de manière chronique dans votre vie, comme un voyant rouge qui est déjà affiché sur votre tableau de bord depuis 6 mois, 1 an, 5 ans ou plus.

Il s’agit alors de prendre conscience que cette souffrance n’est pas votre état normal et qu’il est un symptôme d’une évolution en attente.

Ce n’est pas parce que vous n’avez pas agit avant, qu’il n’est pas important de vous en occuper maintenant, car un voyant rouge indique une panne qui peut faire de gros dégâts tôt ou tard, simplement vous ne savez pas quand.

C’est ainsi qu’apparaissent des maladies du corps physique, lorsque les voyants qui se sont allumés avant n’ont pas été pris en compte, alors le système se dégrade.

Etape 2 : Décider de prendre la situation en main

Lorsque ce processus de crise est enclenché, tout votre être attire à lui les situations, pensées et émotions qui vont le faire le pousser dans ses limites. Vous allez faire sortir de vous des émotions qui sont habituellement bien enfouies dans votre inconscient, celles de blessures déjà présentes en vous.

Souvent la situation prend de l’ampleur ou s’envenime afin qu’elle vous apparaisse très clairement : les émotions sont vécues intensément, les pensées sont obsédantes, elles restent fixées sur le problème de manière à ce qu’il prenne toute la place dans votre esprit.

Plus grande sera la place qu’occupera cette situation dans votre esprit, ou plus violente sera son aspect, plus rapidement vous aurez envie de la régler. Parfois la vie vous met à rude épreuve pour être sûre et certaines que vous agissiez. Plus la résistance est grande plus le signal est fort.

A l’inverse, plus vous prendrez conscience de ce processus, moins vous vous laisserez empêtrer dans un mal-être ou une situation désagréable, même petite. Et à force votre âme vous enverra des épreuves moins difficiles car une simple sensation de déséquilibre vous mettra en action vers un ajustement. Les gros coups durs sont réservés aux personnes endormies qui ont des difficultés à se réveiller par elles-même.

En effet, votre âme souhaite que vous preniez en main la situation. Prendre à bras le corps une situation déséquilibrée va vous obliger à modifier vos pensées, vos croyances ou les représentation que vous vous faites de vous-même, à faire des choix différents, avoir un comportement différent pour mener à votre transformation et surtout à votre réalisation.

Ainsi il faut bien comprendre que cette crise est douée d’intelligence : elle créer spécialement le désordre en vous pour vous obliger à remettre de l’ordre pour votre épanouissement.

Etape 3 : Vous mettre en action pour une sortie de crise

Il y a plusieurs étapes à suivre dans le comportement à adopter pour transformer une situation inconfortable en retour à la normale.

Voici les 3 étapes essentielles :

1 : Poser l'intention de dénouer la situation

Lorsque vous avez compris que vous vivez une situation de vie que vous avez attirée à vous pour établir une transformation intérieure, la première chose à faire est de poser des intentions de guérison et de changement.

Il s’agit intérieurement de ressentir au fond de vous l’envie d’évoluer car vous savez que quelque chose demande à être dénoué et à être libéré.

Il ne s’agit donc pas de vouloir la remettre à plus tard, ou de faire l’autruche en espérant que cela ne s’aggrave pas, avec tout la surcharge mentale et l’anxiété que ce comportement induit.

Il s’agit au contraire de faire preuve de volonté et de confiance dans votre capacité à dépasser ce challenge de la vie. Cela demandera toujours un effort personnel.

Courage et foi en vous et en la vie seront vos deux meilleurs alliés.

2 : Prendre toute votre responsabilité

Il est indispensable de prendre conscience que cette situation ne dépend que de vous malgré les apparences que la situation revêt.

Vous pensez peut-être que quelqu’un d’autre est fautif ou responsable de ce qui vous arrive, c’est votre mental qui, depuis son plan limité, pense et analyse cela.

D’un point de vue énergétique et sur le plan de l’âme, vous êtes toujours pleinement responsable de ce qui vous arrive. Vous avez attiré à vous cette situation, ou plus précisément, votre âme a fait le choix de vous amener à vivre cette situation.

Si votre âme vous fait vivre cela, c’est parce qu’elle sait que vous êtes parfaitement capable de dépasser cet obstacle et qu’en le faisant vous sortirez grandit d’un nouvel apprentissage.

Les défis qui vous sont envoyés seront toujours mis à votre portée et justement dosé.

Ainsi vous pouvez développez la confiance que si votre âme vous fait vivre cette situation, c’est parce que vous êtes en mesure de la transformer et de vous transformer en même temps et que cela dépend de vous uniquement. Les autres ne sont que les acteurs qui vous aident à jouer cette scène pour que vous viviez cette expérience d’apprentissage.

3 : Comprendre le sens caché de la situation

Ensuite, c’est le moment d’aller vraiment à la rencontre de la racine du problème pour comprendre les enjeux conscients et inconscients qu’il recouvre.

Il faut savoir que derrière une crise, il y a toujours un espace en vous à guérir et à apaiser.

Ce travail de guérison vous pouvez le faire seul ou accompagné d’un thérapeute. Cela dépend de votre degré d’autonomie à prendre conscience des enjeux inconscients, de votre capacité à vous guider dans un travail de guérison intérieur et des outils de développement personnel et thérapeutiques que vous avez en votre possession.

Cela vous demandera d’être votre propre thérapeute. Il y a certaines personnes qui ont développé cette capacité naturelle, d’autres pour qui cela est plus difficile.

Voici quelques outils précieux que vous pouvez utiliser par vous-même et qui peuvent vous aider à faire un chemin de guérison :

  • la libération émotionnelle par l’écriture (la courrier thérapie, l’écriture libre)
  • la lecture de prières de transmutation,
  • un auto-soin énergétique,
  • le dialogue intérieur avec son être profond ou son enfant intérieur

Pour faire ce travail de profondeur, il est parfois préférable d’être accompagné d’un professionnel capable de vous guider à l’origine du problème.

Voici des formes d’accompagnements possibles que je recommande :

  • les techniques de libération émotionnelle par le dialogue intérieur : la maïeusthésie ou l’hypnose regressive.
  • les techniques de libération émotionnelle par des techniques psycho-corporelles : l’EFT, le focusing, l’étiomédecine, la méthode tipi ou la kinésiologie.
  • l’intégration d’énergies de guérison et la reprogrammation cellulaire : la psycho-énergie et autre soins quantiques.

Il me semble important de rappeler que l’enjeux et le sens caché d’une situation est souvent très éloigné des apparences, c’est un vrai travail de décodage qui doit être fait.

Donc être accompagné peut vous permettre d’aller rapidement à la source de votre difficulté, de faire un travail de guérison complet et ainsi gagner du temps.

Mais c’est à chacun de juger s’il est opportun d’être aidé ou non et de faire ses choix en ce sens. Le principal étant toujours de ne pas classer ce dossier avant de l’avoir traité.

Etape 4 : Le calme après la tempête

Une fois le travail de guérison effectué, les énergies ont été transmutées positivement donc la situation de crise n’a plus lieu d’exister.

Etonnamment, et pourtant ce n’est pas surprenant dans le fond, les choses rentrent dans l’ordre, le calme revient, des perspectives plus grandes et plus ouvertes apparaissent et la joie se réinvite au présent.

Bien souvent, la situation disparaît aussi vite qu’elle est arrivée et se transforme parfois comme par magie, c’est souvent même étonnant !

Vous pouvez ressentir l’impression que ce n’est déjà qu’un vieux souvenir, c‘est signe que la crise de guérison est passée.

C’est à ce moment là que vous pouvez vous rendre compte que vous avez traversé une épreuve et que vous venez de franchir une marche ! Vous pouvez alors être fier.e de vous, soufflez de soulagement et vous féliciter. Et je dirais même célébrer votre victoire !

On sous-estime bien souvent l’ancrage positif puissant qu’est l’acte de célébrer une réussite, car plus nous sommes conscient de nos expériences positives, plus notre plaisir, notre bien-être et notre confiance augmentent.

Comment faire lorsqu'il s'agit d'une grosse crise ?

Bien sûr certaines marches sont plus difficiles, car plus hautes et plus longues à franchir que d’autres lorsqu’il s’agit par exemple d’une maladie grave ou d’un conflit ou un mal-être installé depuis longtemps.

Résoudre cette situation difficile dépendra avant tout de votre investissement personnel dans la résolution de crise, de votre volonté de vous transformer, de votre persévérance et de votre confiance dans la capacité à le faire.

Bien souvent, c’est l’étape 3 qui est à reprendre : avoir la confiance qu’une issue positive est possible, prendre conscience à 100% de votre responsabilité dans ce que vous vivez et entamer des actions concrètes de changement.

Cela peut prendre plus de temps, vous demander d’y aller par étapes, pas à pas et donc de faire preuve de patience.

Lorsque la transformation demandée est importante, elle se fera progressivement, par paliers. Mais vous sentirez ces paliers comme autant de marches victorieuses franchies.

Alors il est bon de noter l’évolution qui se fait, l’amélioration progressive de la situation, vous rappeler d’où vous partez et où vous en êtes aujourd’hui. Il vous faudra garder en mémoire chaque progrès que vous avez fait, car chaque avancée vous donne de l’énergie pour poursuivre votre chemin de guérison.

Ne doutez jamais de vous, ayez confiance en vous, car comme je le disais précédemment : chaque épreuve qui vous est présentée est justement dosée pour vous, vous êtes à même de la sublimer, de la transcender et d’en sortir vainqueur.

Je vous souhaite de tout mon cœur que vous puissiez monter victorieusement chaque marche qui se présente à vous et de savourer à chaque fois marche franchie une vue encore plus surplombante sur votre chemin de vie parcouru.

Pour aller plus loin

Cet article je l’espère a pu vous apporter un éclairage et des clés de compréhension sur la démarche à entreprendre pour vous aider à sortir d’une situation de crise pour aller vers votre guérison. 

Toutefois, il se peut que vous ressentiez le besoin d’être accompagné.e de manière personnalisée sur une problématique particulière.

Si vous avez le souhait d’être accompagné.e pour gravir cette marche, les séances de maieusthésie et de psycho-énergie que je propose permettent un travail de guérison au niveau des plans inconscients. Elles permettent aussi une transformation intérieure par un travail de décodage biologique.

Vous accompagner sur la voie vous conduisant à une paix intérieure profonde et joyeuse sera mon plus grand plaisir si vous en faite la demande.

Chaleureusement,

Jessica

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :

  • Qu’il ne soit pas coupé
  • qu’il n’y ait aucune modification de contenu
  • que vous fassiez référence à notre site https://www.jessicahoussin.fr
  • que vous mentionnez le nom de Jessica Houssin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *